Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lagrenouilleverte.com

le corbeaux animal totem de mira

Les corbeaux sont des créatures qui titillent notre imagination. Ces beaux oiseaux au plumage d’un noir ténébreux et au regard perçant sont présents dans bon nombre de légendes, et sont depuis bien longtemps associés à de sombres présages

 

Le corbeau est un oiseau réputé pour sa grande longévité (qui pourrait dépasser trente ans), son intelligence et son organisation sociale qui semblent très supérieures à la moyenne des oiseaux. Il n'a quasiment jamais été chassé, sauf dans les périodes de grande famine, sa chair étant considérée comme immangeable, sauf après une très longue cuisson.

Du fait du comportement charognard de ces espèces, le corbeau a aujourd'hui une mauvaise réputation en Occident. Ceci n'a pas toujours été le cas puisque Hugin et Munin, deux grands corbeaux dans les mythologies nordiques étaient les messagers du dieu Odin6.

 

Le comportement social du corbeau le pousse à vivre en couple (pour la vie), le petit vit avec ses parents jusqu’à l ‘adolescence où il les quitte pour aller vivre avec le groupe des adolescents avant de trouver son âme sœur. Il éprouve une grande empathie envers les siens (il sait consoler un camarade vaincu après une défaite) et fait des blagues

Charognards avant tout, il se nourrit de corps morts, aux temps nomades, il avait donc une utilité et un symbolisme très grands. En faisant disparaître les corps du monde réel, il facilitait le passage de l’esprit dans l’au-delà. Il garda ensuite un rôle de messager entre les morts et les vivants.

 la symbolique 

 

Le corbeau est un animal totem associé aux mystères de la vie et de magie. Le pouvoir de cet oiseau totem est de fournir la perspective et les moyens nécessaires pour soutenir vos objectifs et as pirations. Signe de chance, il est également associé à l’archétype de l’escroc et de la tromperie. Si le corbeau ou la corneille vous a choisi comme animal totem, il vous accompagne dans le développement de votre capacité à observer, prendre de la perspective,ainsi que de votre connexion avec la magie de la vie.

D’autres significations traditionnelles associent le corbeau à des signes de mauvaise augure, la mort et la sorcellerie. Le corbeau symbolise aussi le pouvoir de l’intuition prophétique et le la source de la création.

 le corbeau est considéré dans de nombreuses traditions chamaniques comme l’animal totem de choix pour ceux qui utilisent ila magie et le pouvoir de manipuler les lois de notre univers matériel. Ainsi, le corbeau apparait souvent comme le totem de choix des chamans, de ceux qui pratiquent la sorcellerie.

 

En tant que guide ou animal protecteur, le corbeau vous soutient dans l’exploration des mystères de la vie et dans le développement de votre capacité à percevoir les changements d’énergie subtils en vous et dans votre environnement. Il a la capacité d’aller au-delà des apparences et des illusions, en particulier de la dualité entre bien et mal, intérieur et extérieur.

Le corbeau et la corneille sont également sans cesse à l’aguet des intrus et des prédateurs. Le cri qu’ils font est caractéristique du bruit strident des oiseaux qui avertissent les autres membres de leur clan même à la plus grande distance. Quand vous voyez cet animal totem, soyez à l’affût.

Par affinité avec l’esprit de ce totem, vous êtes encouragés à développer la puissance de votre volonté personnelle et à exprimer ce qui est authentique en vous avec moins de contraintes.

Les corbeaux semblent toujours être en mesure de se tirer d’affaire, que ce soit lorsqu’ils attrapent un morceau de nourriture sur la route ou se faufilent dans les nids des autres oiseaux pour voler ou manger leurs œufs. Par similarité avec ce trait, ceux qui ont le corbeau ou la corneille comme totem ou animal de pouvoir peuvent veiller à ne pas se laisser aller à la tromperie ou la manipulation des autres.

 

culture 

 

Chez les Celtes, le corbeau était sacré et signifiait le déchirement de la chair dans les combats. Comme il se nourrit de charognes, la poésie galloise utilise la métaphore "le corbeau t'a percé" pour dire "tu es mort". On pensait que les corbeaux accompagnaient le soleil dans sa course nocturne, c'est-à-dire aux enfers. Ils étaient donc l'emblème du mal, par opposition au cygnes, symboles de pureté. A Babylone, le corbeau avait donné son nom au treizième mois du calendrier et avait une valeur très négative

. Il a été associé à la formation de Lugdunum (Lyon), ville du dieu Lug. Lug est le grand dieu solaire à forme de corbeau, assimilé à Apollon.

 Il a des fonctions prophétiques chez les Celtes. Bodb, déesse de la guerre, observe les batailles sous forme de corneille. Les cris et le vol des corbeaux étaient d'ailleurs l'objet d'augures. Le corbeau était aussi associé à Bran, dieu des navigateurs (bran signifie corbeau en gaélique) : les navigateurs emmenaient ces oiseaux avec eux pour les lâcher en pleine mer . Leur vol indiquait la direction de la terre.

Hugi et Munni (Pensée et souvenir), sont les compagnons d'Odin. Dans la mythologie scandinave, ils parcourent le monde et reviennent informer Odin de tous les événements qui se produisent sur terre.Huginn et Muninn font partie à part entière de Odin, au sens le plus archaïque, ils sont Odin lui-même dans sa forme la plus ancienne, celui du dieu corbeau, passeur d’âmes de vie à trépas.

il tient une place importante comme compagnon du dieu Odin qui en possède deux, perchés sur ses épaules. Munin et Hugin, l’un est l’esprit, l’autre la mémoire, tous deux rapides, insaisissables, impalpables et représentatifs d’un univers intérieur plutôt ténébreux, ils parcourent les mondes afin de rapporter au dieu des mystères ce qu’ils ont pu observer ainsi on appelle souvent Odin, le père aux corbeaux.

Chez les Grecs, le corbeau était un oiseau trop bavard. C'est pourquoi Athéna l'avait remplacé par la chouette auprès d'elle. Le corbeau était aussi consacré à Apollon. Celui-ci l'avait envoyé dans le monde aquatique chercher de l'eau. Le corbeau a découvert un figuier dont les fruits n'étaient pas mûrs, et il est resté près de l'arbre pour les voir mûrir plutôt que d'accomplir sa mission. Il a été puni pour sa désobéissance et son égoïsme : Apollon l'a placé parmi les constellations, mais un Hydre l'empêche de boire à la coupe, le condamnant à la soif.

En Grèce il possède également des fonctions divinatoires : une corneille se tenait auprès de la Pythie de Delphes pendant ses prédictions. On pense que l'origine de cette fonction de messager des dieux, et plus particulièrement de messager d'Apollon réside dans une légende : Coronis était infidèle à Apollon, et c'est un corbeau qui prévint Apollon. D'où son image de messager, lié aux dieux.

Selon Ovide, le corbeau, blanc à l'origine, serait devenu noir par la faute d'Apollon, pour punir ce porteur de mauvaises nouvelles. C'est sous forme de corbeau que le dieu a conduit les habitants de Théra (Santorin)à Cyrène. On dit aussi souvent, chez les Grecs, que le corbeau blanc guide les messagers, ou que le corbeau en général est le messager d'Apollon. D'ailleurs, ce sont deux corbeaux qui ont indiqué à Alexandre le Grand le chemin du sanctuaire d'Amon.

Dans la Bible, le corbeau est envoyé par Noé pour chercher la terre après le déluge. Mais le corbeau n'a pas prévenu Noé de la fin du Déluge, et passe donc pour un jouisseur. Saint Golowin prétend qu'au Paradis les corbeaux avaient des ailes multicolores, mais qu'après la chute d'Adam et Eve, ils ont commencé à se nourrir de charognes. Leur plumage est alors devenu noir. Mais à la fin des temps, les corbeaux retrouveront au Paradis leur beauté perdue, et leurs croassements se changeront en chants harmonieux pour célébrer Dieu.

On retrouve le corbeau dans a Bible où il apporte du pain à un homme isolé dans le désert: le prophète Elie, Saint Paul ermite, Saint Antoine... Saint Vincent a été défendu par des corbeaux contre l'attaque de carnassiers; le corbeau est aussi représenté aux pieds de Saint Benoît et dans les mains de Saint Oswald. Il symbolise ici la providence divine. On le retrouve aussi auprès des Saints Boniface et Meinrad, dont les deux corbeaux apprivoisés permirent de découvrir le corps.

Au Moyen Age, on pense que le corbeau néglige ses petits; comme il se nourrit de charognes, on voit en lui un mauvais présage.

En Inde, dans le Mahâbhârata, les messagers de la mort sont comparés à des corbeaux, et au Laos, l'eau souillée par ces oiseaux est impropre aux aspersions rituelles.

 

C'est dans les civilisations de nomades, de chasseurs et de pêcheurs que le corbeau a un aspect positif, qu'il a perdu avec la sédentarisation et le développement de l'agriculture.

Chez les indiens Tlingit (Nord-Ouest du Pacifique), le corbeau est la figure divine centrale. Il organise le monde, répand la civilisation et la culture, crée et libère le soleil...

En Amérique du Nord, il est aussi la personnification de l'Etre Suprême, du vent qu'il fait surgir d'un battement d'aile, du tonnerre et de la foudre.

Dans la culturHe aïda (Indiens de la côte nord-ouest du Canada),le corbeau subtilisera le soleil au chef du ciel pour le rendre au peuple de la terre. Corbeau possède une pirogue magique : il peut la faire changer de taille : de la taille d'une aiguille de pin jusqu'à contenir tout l'univers.

Dans le culte de Mithra, il peut conjurer les mauvais sorts.

Le corbeau, dans le culte mithraïque, est chargé par Sol, le dieu Soleil; de transmettre à Mithra l'ordre de sacrifier le taureau. 

Les légendes scandinaves montrent deux corbeaux, perchés sur le siège d'Odin : Hugi, l'Esprit, et Munnin, la mémoire, représentent le principe de création.

De la même façon, ces oiseaux sont les compagnons de Wotan, surnommé le dieu au corbeau.

 

Le corbeau n'est pas absent de la culture asiatique : en Chine et au Japon, il est l'emblème de l'amour et la gratitude filiale.

Selon les légendes chinoises, dix corbeaux rouges à trois pattes s'envolèrent du mûrier du Levant pour apporter la lumière au monde. Mais ils répandent une chaleur insupportable sur la terre. Yi le Bon Archer en abat neufs, et sauve le monde. Le dernier corbeau se trouve dans le soleil.

Le corbeau est donc un symbole solaire, il représente le principe créateur.Mais la signification majeure de l'oiseau noir reste le guide et le messager des dieux.

Au Japon, les corbeaux sont aussi des messagers divins

 en Chine, ils sont les messagers de la déesse des fées, Hsi-Wang-Mu, et lui apportent sa nourriture. Ils sont d'ailleurs de bonne augure. Ainsi, on peut dire que le corbeau est globalement un démiurge ou un messager divin, ainsi qu'un guide. Il guide aussi les âmes en leur dernier voyage, et perce sans se dérouter les secrets des ténèbres.

En Afrique Noire, le corbeau prévient le Hommes des dangers qui les menacent; il est leur guide et un esprit protecteur.

Il est aussi le messager du dieu de la foudre et du tonnerre des Mayas.

Le Coran(sourate cinq, versets 27 à 30) raconte que les deux fils d'Adam ont offert chacun un sacrifice à Allah. Mais seul celui du fils sincère est accepté. L'autre fils tue son frère. Allah envoie alors un corbeau qui gratte la terre pour lui montrer comment ensevelir le cadavre de son frère. C'est en le voyant que le fils d'Adam est pris de remords.

 

experience de mira 

  • le corbeau est partout dans le monde , il est la par tout les temps , en toute saisons 
  • il est un passeur d'ames , un guerisseur , telepathe , un bon reporteur 
  • un bon gardiens et protecteur , il epie surveille , sans le moindre changement energetique 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article