Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lagrenouilleverte.com

kappa

 

Le kappa (河童?) ou kawatarō (川太郎?« garçon de la rivière ») est un monstre du folklore japonais, décrit comme un génie ou un diablotin d'eau.

Tour à tour considéré comme un kami de l’eau, un envoyé des kamis de l’eau, un démon ou une sorte de gobelin, la légende du kappa est présente dans tout le Japon.

Le kappa est réputé pour chercher à attirer les humains ou les animaux dans l'eau.

Les kappa ont l'apparence de tortues anthropomorphes 

Cette créature amphibie possède les particularités physiques suivantes : un bec, des pieds palmés, une carapace de tortue et une peau de batracien

le sommet de leur crâne est légèrement creusé, entouré de cheveux.

Cet affaissement est rempli d'eau, liquide duquel ils tirent leur puissance.

Il a tendance à dégager une très forte odeur de poisson. d’eau.

Le kappa est quadrupède mais certains affirment l’avoir vu se mouvoir comme vous et moi.

Certains kappa sont cependant représentés sans cet affaissement, le sommet de leur crâne étant simplement chauve.

Un kappa extrait du livre Kyōka Hyaku-monogatari

 

Le kappa a l’allure et la taille d’un enfant, et est généralement tout vert ou parfois tout rouge.

Son habitat connu serait les fleuves, les lacs et les étangs du nord du Japon.

Selon le folklore, il aurait la longévité de la tortue, soit environ 100 ans.

 les kappa ne sont guère des enfants de cœur ; enfin, quand ils se sentent agressés du moins. Considéré comme le croquemitaine japonais, les parents souhaitant effrayer les enfants l'utilise sans vergogne.

La plupart de leurs farces consistent à s'introduire dans les villages pour voler de la nourriture,

Mais ils peuvent aussi noyer animaux et humains, kidnapper des enfants et violer les femmes.

 On dit souvent que les noyés ont été tués par un kappa qui leur a enlevé leur « shirikodama », un organe imaginaire, sorte de balle renfermant l’âme qui se trouverait dans… l’anus.

 lâcher des gaz et regarder sous les kimonos des femmes et voler leurs âmes par leurs culs. 

Les enfants qui perdent au sumo contre le kappa (c’est un loisir qu’il affectionne) se voient se faire enlever leur shirikodama.

 

Très bon nageur, l’une de ses attaques préférée est d’attraper sa victime et de la noyer dans les profondeurs aquatiques.

Toutefois, ne vous sentez pas forcément avantagé à la surface ; il se révèle être aussi un fort bon combattant sur la terre ferme.

Attention spécifiquement à ses bras extensibles et à saforce extraordinaire.

Un kappa par Hokusai

Le kappa est un être intelligent,

Le kappa sait très bien parler japonais et jouer au shōgi. (les échecs japonais).

 

Heureusement pour nous, le kappa possède quelques points faibles.

Tout d’abord, la déshydratation.

Celle-ci lui ôte toute force.

Songez à l’eau au sommet de sa tête ; en cas de sécheresse au niveau de cette cavité, c’est le malaise assuré pour notre pauvre yôkaï.

 

Une statue de Kappa recueillant de petites offrandes

Ainsi, si l'on salue un kappa à la manière japonaise (en s'inclinant), il vous salue en retour et perd toute son eau, devenant alors inoffensif.

Le kappa est en effet un être très poli, même s'il aime jouer de très mauvais tours. 

Ensuite, sachez que notre créature possède une aversion avérée au fer, aux bois de cerfs ainsi qu’aux singes.

Songez à vous procurer l’un de ces éléments avant une balade en bordure de rivière, c’est plus prudent.

Enfin, il est utile de connaître ceci : le kappa doit sortir de l’eau et littéralement retirer sa peau (appelée amagawa) afin de dormir.

Celui-ci devient alors totalement inoffensif et ne peut retourner dans l’eau sans sa « combinaison » naturelle.

S'il y a une nourriture qu'il apprécie plus que la chair des enfants, c'est le concombre.

Ainsi, les Japonais avaient coutume de jeter des concombres dans les rivières afin que les kappa n'aient pas envie de manger leurs rejetons.

Ce lien avec le concombre a donné le nom de kappamaki à une variété de maki avec des bâtonnets de concombre dans le centre.

Les kappa sont des personnages populaires dans les mangas, l'animation japonaise, la littérature populaire et les jouets d'enfants.

Leur image a parfois été modernisée, de sorte qu'ils soient plus sympathiques, mignons et bienveillants.

On peut noter aussi que l’insulte courante au Japon « kappa pervers », se retrouve dans de nombreux ouvrages populaires.

C’est oublier que le kappa est à l’origine une créature aquatique terrifiante et redoutée. Certains panneaux de signalisation destinés aux enfants, qui les découragent d’aller nager dans certains lieux interdits en mettant le kappa en scène, sont là pour le rappeler.

 

On distingue deux grandes familles de kappas :

-          Ceux qui sont comme des hommes-tortues, marchent à quatre pattes et aiment manger du concombre. C’est celui qu’on voit le plus représenté (voir ci-dessus).

-          Ceux qui ressemblent à des êtres humains. Ils ont le corps couvert de poils, ont des crocs acérés et on ne distingue pas bien leur nez. On les représente parfois avec une carapace sur le dos.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article