Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lagrenouilleverte.com

janvier

janvier viens de  januaris mensis  mois de janus  

janus dieux romains du commencement et des fins , des choix , passage de porte 

il est representer avec deux tetes 

une tourner vers le passe autre vers avenir 

il marque le commencement de annee , Janus est une déité abstraite associée au passage du temps, aux portes

priere a janus pour le nouvel an

« Dieu à double visage,
c'est de toi que part l'année pour s'écouler sans bruit;
toi qui, sans tourner la tête, vois ce que nul autre dieu ne peut voir,
montre-toi propice aux chefs dont l'active sollicitude donne le repos à l'Océan et la sécurité à la terre, qui nous prodigue ses trésors;
montre-toi propice à tes sénateurs, au peuple romain,
et, d'un signe, serre les portes de ton candide sanctuaire. »

 

offrandes 

gateau de froment meles de sel , dattes et figues seches , miel 

saisons  

hivers dans hemisphere nord  ete hemisphere sud 

Janvier est le mois le froid dans l'hémisphère nord et le plus chaud dans l'hémisphère sud.

vegetaux   réséda , le peuplier , oeillet commun , anis etoile , perce neige 

zodiaque  capricorne , verseau 

element plomb 

pierre  grenat 

 

les fetes de janviers 

le 1er janvier  le nouvel an 

 1er au 3 janvier Oshogatsu  au Japon 

Nouvel An japonais, fait de réjouissances et de visites aux sanctuaires shintôs et aux temples bouddhiques.

le 6 janvier et le 19 janvier   Théophanie orthodoxe

 

La Théophanie, qui signifie “manifestation de Dieu”, célèbre le baptême de Jésus-Christ dans les eaux du Jourdain. Contrairement à l'Épiphanie fêtée par catholiques et protestants à la même date, la religion orthodoxe n'attache pas au 6 janvier la visite des rois mages, qui est rattachée à la nativité du Christ le 25 décembre. La Théophanie commémore la manifestation divine de la trinité lors du baptême du Christ dans le Jourdain.

À l'origine, la naissance du Christ, la visite des rois mages et le baptême de Jésus étaient regroupés au 6 janvier. Au 4e siècle, l'Église romaine a déplacé la nativité au 25 décembre afin de combattre les fêtes païennes, suivie par l'Église d'Orient au début du 5e siècle

En Russie, la Théophanie est célébrée de manière explicite : les fidèles creusent un trou dans la glace, parfois en forme de croix, et se baignent dans l'eau froide. Ces “bains de la Théophanie”, en référence au baptême de Jésus dans l'eau du Jourdain, sont très populaires en Russie.

Fixée, par la tradition, au 6 janvier, l’Épiphanie est en général célébrée, par les Églises occidentales, le deuxième dimanche après Noël, toujours situé entre le 2 et le 8 janvier. Dans les Églises orientales, cette date diffère selon qu’elles ont adopté ou non le calendrier grégorien. L’Église grecque célèbre ainsi la Théophanie le 6 janvier alors que les Églises russe, serbe, arménienne, copte et éthiopienne, qui se réfèrent au calendrier julien, la fêtent le 19 janvier.

le 8 janvier Épiphanie catholique 

Fête catholique de l’adoration de l’enfant Jésus par les mages, précurseurs de toute l’humanité.

La date biblique est située au 6 janvier

, mais ce jour n'étant pas férié, l'épiphanie est fêtée le premier dimanche après le 1er janvier. La date est donc variable, chaque année elle a lieu le 1er dimanche de janvier, sauf si ce dimanche tombe le jour de l'an, auquel l'Épiphanie a lieu le 2e dimanche de janvier.

La visite des rois-mages exprime la manifestation de Dieu aux païens, dont faisaient partie ces mages venus d'Orient. Ces derniers se mettent en quête du nouveau né en suivant l'étoile des mages, symbole supplémentaire de la manifestation divine. Lorsqu'ils atteignent la crèche de Jésus, les mages se prosternent et l'adorent, puis lui offre de l'or, symbole de la royauté ; l'encens, symbole de la divinité ; et la myrrhe, annonciatrice de la souffrance rédemptrice. La myrrhe est une gomme-résine aromatique produite par l'arbre à myrrhe (ou balsamier), une arbre qu'on trouve en Afrique de l'Est et dans la péninsule Arabique.

 

le 14 janvier Makara Samkranti / Pongal hindous 

Célébration du solstice d’hiver hindou. En Inde du Sud, cette fête est célébrée sous le nom de Pongal, littéralement «ébullition».

 

divinites 

demon Bélial il est associe a la revolte; arnarchie et au vice 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

anges Gabriel  il est considere comme le messager de dieux dans la bible et le coran 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article